(506) 858-0949

Depuis plus de 60 ans, le Repaire jeunesse de Moncton (autrefois appelé le Club de Garçons et Filles de Moncton) aide les jeunes à découvrir, à développer et à réaliser leur plein potentiel alors qu’ils se préparent à devenir les citoyens et les leaders de demain. Pour ce faire, il leur offre des activités qui les stimulent, qui les aident à développer sainement leur corps, leur esprit et leur cerveau et qui nourrissent leur estime de soi.

Grâce au milieu sécuritaire et sécurisant de notre centre et à nos programmes enrichissants, des milliers de jeunes de la région du Grand Moncton ont pu jouer, apprendre et acquérir des compétences essentielles qui leur serviront durant toute la vie.

En 1957, Fraser Woodhouse, alors directeur régional de l’Est pour Clubs pour garçons du Canada, se rend à Moncton pour explorer la possibilité de créer un club dans cette ville. Avant sa visite, il y avait un Club pour garçons à Moncton, mais il était modeste et s’adressait surtout aux garçons en difficulté.

À l’issu d’un sondage, il est convenu que le quartier nord de la ville bénéficierait de l’établissement d’un Club pour garçons.

M. Woodhouse communique alors avec plusieurs citoyens importants, dont M. Hall et M. Betts, ainsi qu’avec le directeur des loisirs de Moncton, M. J.A. Keefe, et le juge W. Lane. De nombreuses lettres sont envoyées afin de solliciter un appui pour le club, qui voit le jour le 16 septembre 1957. Le premier président désigné est M. Pat Geary, de Montréal. Le Club pour garçons de Moncton est officiellement constitué en société en 1959.

C’est la Ville de Moncton qui accorde au club sa première subvention de fonctionnement. Le United Veterans Council est ensuite invité à aider le nouveau Club pour garçons, ce qu’il fait sans mesure en donnant de l’argent et en assurant une représentation au conseil d’administration grâce à la participation des groupes suivants : Air Force Veterans Club, #31 R.A.F. Club, C.N.R. War Veterans Club, Main Brace Veterans Club et R.C.A.F. Association Wind. C’est en grande partie au Veterans Council que revient le mérite d’avoir assuré la survie du Club pour garçons, surtout durant cette période de démarrage difficile.

Durant les premières années, les activités du club se déroulent dans de nombreux établissements, notamment au #10 Release Center, à l’école St. Henri et à l’école Beauséjour. Finalement, le Club Kinsmen fait don d’un bâtiment d’une valeur de 130 000 $. À l’époque, c’est une entreprise colossale pour un club de bienfaisance.

Le Club Lions de Moncton défend les intérêts des garçons et des filles de notre communauté depuis 1957. Son engagement s’est manifesté par l’agrandissement et la rénovation du camp d’été du Club de Garçons et Filles de Moncton, l’achat de nombreuses fourgonnettes neuves et le financement d’innombrables programmes et activités spéciales. Le Club Lions de Moncton a joué un rôle déterminant pour aider le Club de Garçons et Filles de Moncton à offrir aux jeunes d’aujourd’hui un avenir prometteur.

C’est le 24 novembre 1962, à 15 h, qu’a lieu l’ouverture officielle du nouveau bâtiment où 188 jeunes garçons seraient accueillis. Le gymnase est un cadeau d’un des membres fondateurs du club, le juge W. Lane. Au-dessus de la porte d’entrée, on aperçoit une plaque sur laquelle sont gravés les mots « Judge W. Lane Memorial Gymnasium ». L’ouverture du nouveau bâtiment coïncide avec l’établissement du prix du « Garçon de l’année », décerné en souvenir du Dr C.H. Blakeney et offert au club par l’honorable L.G. DesBrisay.

En 1966, on élargit le programme du club pour y accueillir les filles. Depuis, on décerne aussi le prix de la « Fille de l’année », commandité par J. Harold Wallace.

En 1972, le Club Kiwanis se charge d’établir le camp d’été du Club sur les rives du lac Livingston, dans le comté d’Albert. À partir d’un don initial de 6 000 $, le camp Livingston Lake n’a jamais cessé de se développer et figure aujourd’hui parmi les plus belles réussites du Club de Garçons et Filles de Moncton.

Également en 1972, la garderie Parkton Heights est établie à l’aide d’une subvention gouvernementale afin de répondre au besoin grandissant de services pour les tout-petits dans la communauté. Relevant aujourd’hui du Club de Garçons et Filles de Moncton, la garderie a changé son nom en 1991 et s’appelle maintenant la garderie Petits trésors.

En 1973, on ouvre un club satellite dans le sous-sol de l’église Christ-Roi afin de répondre au besoin grandissant pour un programme jeunesse dans ce quartier.

À l’époque, le Club de Garçons et Filles de Moncton met aussi sur pied des programmes de proximité dans d’autres régions de la ville afin de combler les besoins, notamment dans les quartiers Birchmount et Humphrey.

En 1979, le club adopte officiellement son nom bilingue : Moncton Boys and Girls Club / Club de Garçons et Filles de Moncton. Aussi en 1979, le Club Kinsmen de Moncton s’offre pour construire un garage-atelier annexé au bâtiment principal.

En 1982, le club effectue une vérification de l’efficacité énergétique de son bâtiment, ce qui débouche sur un programme de rénovation de 128 000 $. Un nouveau toit et une modernisation majeure permettent de réduire les coûts de fonctionnement.

En 1984-1985, le Club Kiwanis finance la construction de deux bâtiments au camp Livingston Lake, dont un pour les toilettes et douches et l’autre pour les programmes.

En 1985, deux foyers de groupe pour adolescents – la maison Drummond et la maison Sherrard – sont établis en parallèle avec le club sous le nom Foyers de la jeunesse de Moncton.

En 2006, le Club de Garçons et Filles de Moncton entame un projet de plusieurs millions de dollars pour rénover et agrandir ses installations d’origine construites en 1961.

En 2008, le Club de Garçons et Filles de Moncton ouvre ses nouvelles installations aux enfants et aux jeunes de la communauté.